EN PRISON !!!!!!!

EN PRISON !!!!!!!

3 mn

La justice espagnole a ordonné l'incarcération de Carmen MARIN qui a sacrifié 2183 chiens et chats. Le tribunal a refusé de suspendre la peine : si elle ne se rend pas d'elle-même aux autorités, elle sera considérée comme fugitive.

Cette condamnation a été rendue possible grâce au remarquable travail du SEPRONA (SErvicio de PROtección de la NAturaleza - GUARDIA CIVIL), à la désapprobation du collège des vétérinaires de Malaga et à la constitution de partie civile du COLLECTIF CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE, d'EL REFUGIO et de l'association ACCION AFECTADOS PARQUE ANIMAL. BRAVO au juge et au procureur, c'est ainsi que tous devraient réagir.

Le Tribunal pénal n°14 de Malaga a ordonné l'incarcération de Carmen MARIN, ancienne Présidente du refuge de Torremolinos (région de Malaga). Elle a été condamnée à 3 ans et 9 mois de prison ferme pour l'euthanasie "massive" et "aveugle" de chiens et de chats dans ce refuge. Le juge lui a laissé 5 jours pour se rendre aux autorités, passé ce délai, elle sera considérée comme fugitive.

Le Tribunal a fondé sa décision sur les rapports du SEPRONA qui a fixé le nombre de chats et de chiens sacrifiés à 2183 en précisant, cependant, que le nombre était "INDETERMINABLE" mais "MASSIF" et réalisé dans un but lucratif puisque l'objectif était de faire de la place pour accueillir de nouveaux animaux, pour lesquels une somme d'argent était perçue : 60 euros pour un chien, 45 euros pour un chiot et 25 ou 30 euros pour un chat.

https://politica.elpais.com/politica/2017/11/09/actualidad/1[...]

En images

Je soutiens votre cause