LYON : 53 chiens négligés dont des Lévriers d'Espagne !!

LYON : 53 chiens négligés dont des Lévriers d'Espagne !!

7 mn

C'est encore une affaire sordide que le Tribunal Correctionnel de LYON (69) a eu à juger ce 24 novembre 2017.

A Saint-Martin-en-Haut, près de Lyon, sous-couvert d'une association, une femme a récupéré des chiens de toutes races et de toutes tailles pour les maintenir dans des conditions épouvantables et les laisser mourir. Et c'est parce que nous aimons et respectons tous les animaux que le sort de ces chiens nous émeut tant. Le CREL se sent encore plus concerné car, parmi eux, il y avait des galgos et des podencos.

Les faits remontent au mois de mars 2017, dans une maison excentrée de la commune de Saint-Martin-en-Haut. Lorsque la SPA est intervenue, elle ne s'attendait sûrement pas à ça : " Nos vétérinaires sont unanimes : nous sommes face à une affaire de maltraitance animale avérée et de grand amateurisme. Ces animaux étaient affamés et ne recevaient aucun soins médicaux. En terme de comportement, ce sont des animaux particulièrement traumatisés. Au vu de l’état de mort imminente et de grande souffrance de quelques-uns de ces animaux, nous avons été dans l’obligation d’en euthanasier deux."

On serait en mesure de penser qu'il s'agit d'un cas de syndrome de Noé mais il n'en est rien : " Le collectif Arche, qui défend l’intérêt des chiens, tient à préciser une chose: «En tant qu’association, cette dame récupérait les chiens à la fourrière, gratuitement, mais ensuite elle les faisait adopter moyennant finance. On n’est donc pas dans le cas de la grand-mère qui s’ennuie un peu et fait ça pour occuper ses journées! C’est une association délictueuse! On est bien loin du syndrome de l’arche de Noé.»"

Le jugement a été mis en délibéré.

Nous tenons à rappeler que créer un refuge ne s'improvise pas et que même, avec les meilleures intentions du monde, il y a des règles, aussi bien d'hygiène qu'administratives, à respecter. Le CREL est régulièrement contrôlé par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) et ces contrôles se sont toujours révélés positifs. Pour preuve, lors de notre dernier sauvetage, le camion de nos amis du refuge espagnols a été contrôlé par la douane française et ils ont pu repartir sereins après les vérifications d'usage. De même, pour éviter les problèmes rencontrés lors du sauvetage récent de BARTOLO-MELON nous faisons nous-mêmes la déclaration d'importation ainsi que la visite vétérinaire obligatoires (chien remonté d'Espagne par le biais d'une autre association que le CREL et qui est aujourd'hui dissoute). https://www.crel.fr/news/bartolo-melon_triste_galgo_malchanc[...]

Nous souhaitons à ces 53 chiens de trouver une famille aimante et responsable qui saura leur faire oublier leur vie de misère. Mais pour cela, il faudra que le Tribunal déboute cette dame du recours qu'elle a déposé pour récupérer ses malheureuses victimes et qu'il confie définitivement les chiens à la SPA qui, pour l'instant n'a pas le droit de les proposer à l'adoption

Link: http://www.20minutes.fr/lyon/2028671-20170310-rhone-enferme-[...] Link: http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Rhone-53-chiens-[...]
Link: http://www.leparisien.fr/faits-divers/rhone-53-chiens-dechar[...] Link: http://www.leprogres.fr/rhone/2017/03/10/sauvetage-de-53-chi[...] Link: http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2017/03/11/elle-av[...] Link: http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/la-spa-sauve-une[...]

En images

Je soutiens votre cause