Compte rendu de l'Assemblée Générale 2018

Compte rendu de l'Assemblée Générale 2018

18 mn

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CREL

DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 2018 - 14H00

Nombre de présents : 17

Nombre de procurations : 106

Heure de début : 14h15

Heure de fin : 17h35

Le Président ouvre la séance en rappelant l'ordre du jour.

- Rapports moral et d'activité : le Président rappelle les actions menées lors de cette année écoulée :

· octobre 2017 : participation à la Semaine Bleue à la maison de retraite de Foucharupt à SAINT DIE DES VOSGES

· 4 novembre 2017 : sauvetage de 13 Lévriers

· 14 décembre 2017 : enlèvement de 7,8 tonnes de bouchons par Paprec

· période de noël 2017 : emballage de cadeaux chez CULTURA

· janvier 2018 : la mairie de Corcieux ayant décidé de ne plus autoriser les chiens dans les salles communales, la galette des rois a eu lieu à la maison de retraite de Foucharupt à SAINT DIE DES VOSGES

· 27 janvier et 3 février 2018 : participation aux manifestations de Cologne et de Toulouse par deux délégations du CREL

· février 2018 : le magazine 30 Millions d'Amis a proposé au CREL de participer à sa nouvelle rubrique GOFOUNDME qui a permis de récolter 2400€ qui ont permis d'acquérir le matériel de vidéosurveillance pour le refuge

· février 2018 : un vétérinaire de LUNEVILLE a fait don de plus de 800 pipettes d'anti puces et anti tiques qui sont parvenues au refuge pour le printemps

· 24 mars 2018 : sauvetage de 10 chiens parmi lesquels YEMAYA, aujourd'hui encore en accueil et CORBATA qui s'est enfuie de chez ses adoptants, puis placée en famille d'accueil et qui vient d'être adoptée

· acquisition de 1000 laisses et 500 colliers pour la sécurité des chiens lors des sauvetages. Martine PERROT précise que l'achat de ce matériel a coûté 5512,32 €

· 4 mai 2018 : sauvetage exceptionnel de CHICA, galga de 11 ans, leishmanienne et cardiaque qui, sur avis vétérinaire, n'avait pas pu faire le voyage lors du dernier sauvetage

· début mai : livraison de 16 palettes de croquettes, soit 11,5 t d'aliments qui couvrent les besoins alimentaires du refuge pour 3 mois. Rappel que l'achat en grosse quantité permet d'économiser 50% du prix . Martine PERROT précise que sur l'année, le CREL a fait parvenir 24,5 t de croquettes pour un coût total de 19329,40€. Jérôme GUILLOT précise que le prix d'achat, en procédant ainsi, était de moins de 1€ le kg pour des croquettes de très bonnes qualités.

· juin 2018 : manifestation lévriers à STRASBOURG. Cette année était particulière car la manifestation a été parrainée par Lénia MAJOR, auteur de CABALLERO, et Allain BOUGRAIN-DUBOURG, auteur de Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes. Madame Lénia MAJOR et son éditeur ont sponsorisé la manifestation en reversant au CREL 5€ par livre vendu le jour de la manifestation

· 10 juin 2018 : les fondateurs du CREL, Jérôme GUILLOT et Martine PERROT, se sont rendus en déplacement en Espagne, à ALBACETE, pour un état des lieux. Ils y ont « visité » 2 perreras dans l'une desquelles le gardien les a émus par son désarroi, les suppliants de l'aider à sauver les animaux.

Ensuite, ils ont proposé une visite guidée du refuge.

Ils ont également rencontré l'installateur des caméras de vidéosurveillance qui les a posé gratuitement. Le CREL a donné son avis sur les emplacements dont certains sont stratégiques, notamment pour éviter que les gens ne viennent plus déposer les chiens au refuge mais les abandonnent dans la nature. Le but de ces caméras est la sécurité des chiens et d'éviter que les galgueros prétendent que le refuge aurait volé leurs chiens pour obtenir des dommages-intérêts.

Ils ont rencontré différents politiques et journalistes, avec, à chaque fois, le t-shirt du CREL, ce qui les choquait et les mettait mal à l'aise mais ils ont accepté de poser avec le t-shirt pour une photo afin d'affirmer leur position.

Visite de la clinique vétérinaire du refuge et constat de l'utilité du matériel fourni par le CREL. QUESTION : est-ce que les partis politiques sont conscients de ce qui se passe ? REPONSE : oui mais ne « peuvent » rien faire car leur électorat ce sont les chasseurs. Mais si un mouvement se met en place ils aideront (presse...).

Le CREL a rencontré les représentants de la société FELIXCAN (fabrique de puces électroniques) qui peut être un allié car le but du CREL est aussi que chaque animal soit identifié et donc cela est favorable à FELIXCAN donc ils peuvent appuyer les initiatives du CREL.

Rencontre avec DEJANDO HUELLA, une petite association qui a pour projet de créer une association d'avocats qui oeuvrerait bénévolement en faveur des animaux.

· bouchons : Nathalie LIPPUS fait le constat du manque de bénévoles et de la chronophagie du travail que représente la gestion de l'Opération Bouchons. Le CREL a décidé de mettre un terme à cette action. Toutefois, un certain nombre de points de collecte devraient être repris par d'autres associations, une communication sera faite en temps utile. Il est rappelé que le stock de bouchons devra parvenir au siège de l'Association ou chez Nathalie avant le 31 octobre.

- Rapport financier : la Trésorière, Martine PERROT détaille les recettes et les dépenses du budget et apporte quelques précisions

· affranchissement : en plus de l'envoi des commandes de la boutique, il y a l'envoi des renouvellements d'adhésion pour les personnes n'ayant pas internet. De plus, les frais d'envoi de commande apparaissent en recettes puisqu'ils sont payés dans le total des commandes

· adhésion : tous les reçus seront envoyés en fin d'année. QUESTION : combien d'adhérents ? RÉPONSE : 505 adhérents, légère baisse.

· frais vétérinaires : QUESTION: par exemple est-ce que les opérations s'imputent sur les frais vétérinaires ? RÉPONSE : oui, alors que pour les sauvetages il y a des frais vétérinaires (contrôle lors de l'arrivée) qui, eux, s'imputent aux frais de sauvetage ainsi que la location des GPS pour les chiens en famille d'accueil

· concernant la semestrielle, il est précisé que c'est effectivement un gros coût mais c'est aussi une énorme rentrée d'argent qui en découle

VOTE QUITUS : quitus donné à l'unanimité

- QUESTION : possible d'expliquer TEAMING. REPONSE : il s'agit d'une plate-forme qui aide toutes les associations. Les teamers s'engagent, tous les mois, à ce que 1€ soit retiré de leur compte en faveur du CREL. aujourd'hui, le CREL a 73 teamers.

- DIFFICULTÉS RENCONTRÉES : le Président précise que le manque de bénévoles implique que le CREL doit renoncer à des projets pour ne pas décrédibiliser l'Association car la gestion représente un travail énorme et nous sommes débordés. L'appel à bénévoles est resté vain, Il n'est pas possible de faire « tourner » les tâches car certaines nécessitent un suivi par une ou deux personnes sur toute l'année afin d'assurer une régularité dans les réponses par exemple. Il faut répartir les tâches mais personne ne s'investit sur le long terme et cela épuise les personnes qui restent.

- Le Président informe que pendant le déroulement de cette AG, 3 jeunes sœurs ont choisi de courir pour les Lévriers sous les « couleurs » du CREL lors de L'INFERNAL TRAIL de Saint Nabord.

- PROJETS A VENIR : Constat que depuis que le CREL est né, il n'y a pas d'évolution favorable pour le sort des Lévriers. Pour faire évoluer les choses il faut devenir un lobby puissant face aux chasseurs et peser au niveau européen.

Pour cela, le CREL propose à ses adhérents de devenir une fédération, la fédération CREL, qui regrouperait le plus grand nombre d'associations possible.

Une avocat spécialisée dans le droit des Associations a élaboré les futurs statuts et un nouveau site a été créé.

Le nom de la fédération sera Fédération CREL. Chaque association adhérente garde son indépendance et est libre de quitter la fédération quand bon lui semble (pas d'engagement dans le temps). Il est prévu deux réunions inter-associations par an pour laquelle chaque association envoie un représentant qu'elle désigne dans une attestation de mandatement.

Ce sont les adhérents du CREL qui valident les statuts en AG (les associations n'ont pas droit de vote) et les adhérents du CREL n'interviennent pas en réunion inter-associations.

Le CREL ne fera plus d'adoption car la Fédération ne peut pas favoriser un refuge plutôt qu'un autre mais elle renverra vers les associations membres. Il n'y aura donc plus d'aide exclusive au refuge Arca de Noe mais un système d'aide ponctuelle, sur dossier, en cas de grosses difficultés rencontrées par un refuge partenaire d'une association membre de la Fédération sera mis en place.

VOTE DE LA TRANSFORMATION DE L'ASSOCIATION CREL EN FÉDÉRATION CREL : oui à l'unanimité.

VOTE DES NOUVEAUX STATUTS : oui à l'unanimité

- COTISATION : passage de 14 à 15 € à compter du 01/01/2019 voté à la majorité.

Fin de la séance : 17h35

En images

Je soutiens votre cause