Une ancienne championne olympique espagnole raconte comment elle a sauvé sa chienne de la mort !

Une ancienne championne olympique espagnole raconte comment elle a sauvé sa chienne de la mort !

4 mn

Pour sensibiliser les gens contre l'abandon des animaux en février ce "mois noir", particulièrement en ce qui concerne les chiens, l'ex-athlète olympique espagnole Dana Cervantes partage sur les réseaux sociaux l'histoire de son animal de compagnie, Petra, qu'elle a récupérée en très mauvais état.

Dana CERVANTES

L'athlète, neuf fois championne d'Espagne en saut à la perche, a expliqué à Efe que le mois de février est un mois tragique pour de nombreux chiens de chasse et particulièrement les Lévriers qui sont abandonnés ou abattus par des personnes peu scrupuleuses" à la fin de la saison de chasse.

Sa chanceuse mascotte, Petra, dont la finalité est heureuse, contrairement à ce qui se passe pour de nombreux autres animaux de compagnie en Espagne, est un Weimar brun, qui s’est retrouvé attaché au mur d’une maison.
Dès le premier instant, Dana a été frappé par son état déplorable, elle était dehors et ne pouvait même pas se tenir debout: la chaîne était très courte, il n'avait ni eau ni nourriture à proximité et montrait des signes évidents de négligence".

"Je ne pouvais pas m'empêcher de penser à elle, alors je me suis sentie obligée de revenir" pour l'aider, a-t-elle dit. Lorsqu'elle l’a regardé de plus près, elle a constaté qu'elle était "déshydratée et mal nourrie, pleine de parasites et très effrayée, avec des signes évidents des coups reçus".

Dana CERVANTES

Dana CERVANTES et PETRA sa chienne rescapée de la chasse.

Son propriétaire a déclaré "qu'elle n'était pas bonne à la chasse" et que, par conséquent, elle n'était pas "utile". Voyant l’intérêt de ce propriétaire pour la vendre et
gagner de l’argent, Dana Cervantes a refusé de la payer comme s’il s’agissait d’une vulgaire marchandise et il le lui a finalement donnée.

"La manière dont nous traitons nos animaux en dit long sur nous-mêmes", a déclaré cet athlète, qui souligne en particulier le travail quotidien de bénévoles qui encouragent la possession responsable d'animaux.

Pour lutter contre la maltraitance des animaux, il est essentiel d'éduquer et de sensibiliser la société, en plus de promouvoir les adoptions avant les achats d'animaux.

Article ORIGINAL

Je soutiens votre cause