L'engagement de ne pas renoncer à la chasse avec les Lévriers est un argument politique en ESPAGNE

L'engagement de ne pas renoncer à la chasse avec les Lévriers est un argument politique en ESPAGNE

2 mn

Lors de notre déplacement en Castilla La Mancha, la députée Rosa Romero Sánchez nous avait tout d'abord fixé un rendez-vous à sa permanence, et a ensuite refusé de nous ouvrir la porte. Nous savions que le Parti Populaire espagnol était un soutien des chasseurs, à présent, la chasse avec les Lévriers devient un argument politique.

Le président du PP-CyL (Partido Popular – Castilla-y-leon) et candidat* à la présidence du Conseil d’Administration régional, Alfonso Fernández Mañueco, s’est engagé, le samedi 26 janvier 2019, à défendre la chasse avec les Lévriers en tant que "tradition parfaitement enracinée dans le monde rural de Castilla-y-Leon".

S'adressant aux journalistes, avant d'assister à la demi-finale du championnat espagnol de galgos dans la municipalité de vallisoletano** de La Nava del Rey, Mañueco a souligné l'importance du "grand passe-temps" dans cette communauté que représente la course de Lévriers.

Le dirigeant populaire a assuré que son parti défendrait l'histoire, la culture, l'environnement et les traditions des habitants de Castilla y León, parmi lesquels la chasse avec les Lévriers.

Mañueco a souligné qu'il s'agissait d'une activité qui a déplacé, le 26 janvier 2019, quelque "60 000 personnes". Il a donc insisté sur le fait qu'il s'agissait d'une "tradition très importante en Castille-et-León".
"Dans le Parti Populaire, nous serons toujours à la défense des peuples, des femmes et des hommes qui vivent dans ces villages", a-t-il résumé.

* Les élections municipales se dérouleront le 26 mai 2019.

** Habitants de Valladolid

Je soutiens votre cause