REPORTAGE - La préoccupation de l'abandon et de la maltraitance massive des Lévriers de chasse en Espagne

REPORTAGE - La préoccupation de l'abandon et de la maltraitance massive des Lévriers de chasse en Espagne

4 mn

Thunder et Sclar, deux cas sur des centaines de lévriers abandonnés et maltraités après la saison de chasse et qui se rétablissent grâce au travail des bénévoles d'un refuge dans la province de Madrid.

Une fois la saison de chasse terminée, début février, l'abandon massif des lévriers arrive. Les Galgos et les Podencos sont une race de chiens utilisés pour ce travail, et quand ils ne sont plus nécessaires, leurs propriétaires les abandonnent. Nous avons visités un refuge de protection des animaux de la Communauté de Madrid qui a sauvé des dizaines de chiens au cours de ce mois.

On trouve de nombreux cas de lévriers abandonnés après la saison de la chasse. Sclar en est un exemple. Cette chienne est arrivée il y a un peu plus d'un mois dans ce refuge de la Communauté de Madrid. Elle a été retrouvée dans un état de santé très délicat: ses yeux étaient remplis de pus, son visage était couvert de gale et son corps était plein de blessures. Un autre lévrier touché par cette situation est Thunder qui a été abandonné dans les champs comme beaucoup d’entre eux et qui est squelettique.

Maintenant, tous ces lévriers se remettent grâce au travail des bénévoles et des vétérinaires qui tentent de les soigner. "ils sont mal nourris, avec des membres facturés qui doivent être amputés et atteints de maladies infectieuses non traitées", a déclaré l'un des travailleurs du refuge.

C’est la dure réalité de ce mois de février qui est considérée comme le mois le plus noir puisque c’est lorsque la saison de la chasse se termine et que de nombreux chiens abandonnés apparaissent de manière massive. Certains sont sauvés mais beaucoup meurent avant.

Le Parti animaliste espagnol (PACMA) déclare que cette pratique est totalement illégale et que "Les chasseurs ont l'obligation de faire enregistrer les animaux".

Article Source

Je soutiens votre cause