Espagne : un projet de loi sur le bien-être animal controversé...

Espagne : un projet de loi sur le bien-être animal controversé...

2 mn

Le nouveau projet de loi pour le bien-être animal (enfin considérés comme êtres sensibles !) rejette la protection des chiens utilisés comme instrument de chasse.

L'Association de protection des animaux des Galgos del Sur met en garde sur le fait que le nouveau projet de loi sur le bien-être animal de la Junte d’Andalousie ne protégera pas les rehalas de chiens, cette forme de chasse qui perdure depuis le XVème siècle et qui est synonyme de profonde souffrance, notamment pour un bon nombre de Lévriers Galgo et Podenco. En effet, l’article 3.1 de cette loi précise : "sont exclus des animaux domestiques, les chiens de récupération ou de meute destinés aux activités de chasse".

En résumé, nous constatons avec consternation qu’il existe une réelle différence entre les animaux de compagnie et les chiens de chasse, considérés comme outil de travail, statut réduisant considérablement leur niveau de protection. Le constat est tristement ironique sachant que l’article 13 du traité de Lisbonne exige que les États membres de l’Union Européenne doivent ajuster leurs législations nationales dans le but de se conformer à l’idée que les animaux sont des êtres sensibles et donc, qu'ils doivent vivre dans des conditions convenables ainsi qu'être à l'abri de toute souffrance.

Je soutiens votre cause