La fédération CREL dresse un bilan alarmant de la situation des lévriers espagnols

Inscrivez-vous à la Newsletter Média du CREL

Plus d'info : Article SaintDiéInfos

La saison de chasse touche à sa fin et déjà plus de 600 lévriers sont accueillis dans le refuge de la Fondation Benjamin Mehnert à Dos Hermanas, le refuge d’Ecija en compte 160 et le refuge d’Alma Libre Rescue 60. Ce n’est malheureusement qu’une infime partie du nombre de lévriers accueillis chaque année par les 400 refuges espagnols. Le parti animaliste espagnol – PACMA – ainsi que la fédération andalouse de protection des animaux – FADEA – sont notamment très inquiets quant à la montée en puissance du parti pro-chasse – VOX – nouvellement créé et qui compte déjà 12 députés nationaux.

L’avocate Maria-Dolores Garcia, avocate spécialisée en droit des animaux, a souhaité rencontrer des représentants de la fédération CREL, autant pour échanger sur la situation des lévriers en Espagne que pour apporter son soutien à la fédération européenne, et propose un échange prochainement à Barcelone où siège l’association INTERCIDS qui ne dénombre pas moins de 150 membres parmi lesquels des avocats, juges, gendarmes, policiers et autres institutions agissant en faveur du bien-être animal en Espagne. Sur place, la fédération CREL a également pu rencontrer les associations Plataforma Ecologistas en Acción – PEA – Plataforma No A la Caza con Galgos y otras racas – NAC – KIMBA, AGADEN, KHATUCAI…

« La situation actuelle est intolérable, inacceptable et il est temps de réagir face à cette hécatombe de l’autre côté des Pyrénées. Notre mission est de communiquer un maximum sur cette terrible situation et nous avons d’ores et déjà contacté les 74 eurodéputés français afin de les rencontrer une ultime fois avant les élections du 26 mai 2019. Nous devons faire réagir l’opinion publique et faire pression pour que le fait que 80% des électeurs français (Sondage IFOP 2017) qui se disent susceptibles de voter en faveur des animaux soit une réelle motivation d’engagement pour les élus et les candidats au Parlement européen alors qu’ils n’ont pas pris une seule décision en faveur des Animaux lors de ce mandat 2014-2019 ! Ça suffit ! Réagissons » a déclaré la fédération CREL suite à ce voyage en terres andalouses.

Je soutiens votre cause